Jackie chun est un network Youtube ? hmmm… un peu quelque part

dans Youtube

Etre dans l’ombre, le métier de SEO exige cela, pour ma part c’est facile vu mon anti conformisme et ma fabuleuse aversion pour tout ce qui est « commercial »… J’ai quelque peu gaché mes dernières chances de paraitre sérieux dans le seo business : inconstance, story telling désastreux, je suis un peu l’exemple à ne pas suivre si l’on veut monter un business dans le référencement. J’ai eu de la moule quand même car certains ont soulevé le couvercle et vu mon petit cœur fragile et ce que je pouvais leur apporter. Bref, je pars et reviens comme un coït capricieux mais la dame est patiente (et elle a du goût pas vrai ?).

Hier encore j’avais 20 ans… et toutes mes dents

Il y a quelques années de ça, n’importe qui pouvait réussir sur le web, que cela soit dans les serps Google ou dans Youtube; on prenait un produit qui marchait, on montait un site ou faisait une vidéo et on pouvait sans faire grand chose avoir de la chance et penser que l’on était le champion du monde.

Ouais, moi le biz sur le web, je vais te dire, je sais comment ça marche

C’est ainsi qu’il suffisait de monter une boutique en ligne ou sur YT de faire une vidéo dégueulasse sur Call of duty pour générer une pelletée de visiteurs.

Aujourd’hui sans l’appui des marketplaces : Amazon, ebay etc pour les e-commerce et du putaclic pour Youtube, il vous faudra investir beaucoup d’argent pour réussir à percer.

Et moi perso ça m’a gavé. Le web change et pas en bien, les gros sont encore plus gros dans Google et le putaclic est de plus en plus présent dans Youtube. Ce qui fait qu’aujourd’hui sans moyen l’on doit être soit esclave soit vendre sa dignité pour percer…

Mais t’allais pas croire que j’allais me laisser faire, hein !?

J’en ai eu assez de Google et je me suis intéressé à Youtube, j’ai fait mon rebelle « pourquoi toi tu marches ? », « pourquoi toi tu ne marches pas? » et je me suis lancé dans l’analyse des plus gros Youtubeurs, type Squeezie ou pew di paille, j’ai voulu voir ce qui se cachait derrière tout ça, quelles étaient les techniques qui faisaient booster les vidéos. Ouais, j’ai pisté les networks, ces boites un peu opaques qui prennent en charge la monétisation et la publicité des vidéastes. et j’ai trouvé quelques trucs, beaucoup en fait, pas tout, mais j’en sais suffisamment aujourd’hui.

En gros, je suis devenu un artisan network, on va dire ça

Les networks ne sont que des grey hat version Youtube

Quand t’as pigé cette phrase t’as tout compris, les networks repèrent les youtubeurs qui ont le plus de talent et les invitent à signer avec eux… Après, certains vidéastes pensent que c’est leur unique talent qui leur permettent d’avoir de la visibilité : bullshit, tout se passe dans le background. Eux-même ne sont pas au courant de ce qui se trame derrière tout ça et quand on leur demande quelles ont été leurs techniques pour percer les réponses font rire.

bah je partage sur Google+, Twitter et je fais des vidéos avec passion

Hahaha, ouais ouais, en gros t’es à l’ouest loulou mais t’y peux pas grand chose, tu ne contrôles plus rien.

Jackie Chun en veut à la terre entière mais il l’aime tellement

On se marre souvent avec GLG sur le sujet lui qui a tout compris avec son business, il s’en tape des vues, il est sincère avec ses viewers et abonnés et tant pis si ça passe pas. Il n’a pas 100k d’abonnés non, mais il s’éclate en restant lui-même et c’est tout ce qui compte. Et il est là le secret : ne pas faire de concessions.

Parler de ma vie te fait chier ? T’as bien raison, je reviens sur le sujet Youtube

Aujourd’hui avec les chaines dont je me suis occupé soit 4, celles-ci cumulent près de 30 millions de vues, ça te calme cousin hein ? Je ne suis pas totalement un bouffon mais je pense que si tu me connais un peu, tu le savais déjà…

Comment j’en suis venu à ça ?

Conscient des résultats des techniques que j’avais découvert, j’ai eu envie de les partager mais pas avec n’importe qui, je voulais m’occuper de quelqu’un qui le méritait. J’ai approché un youtubeur et en gros je lui ai dit : je vais être ton network, t’es chaud ? Et il m’a répondu ok. C’est aussi simple que ça. je n’utilise pas de techniques frauduleuses, aucunes tricheries, je fais le taf de network à visage découvert. Certes, je n’ai pas la puissance d’une boite avec plusieurs employés mais c’est main dans la main que nous avançons sans vendre notre dignité. Ensuite, une autre chaine etc….

Bien sûr en disant tout cela, certains vont essayer d’analyser le taf que je fais, ne perdez pas votre temps avec moi, allez voir les plus gros et faites ce que j’ai fait si ça vous intéresse vraiment mais n’oubliez pas une chose, la constance dans la publication est le secret et surtout ne perdez jamais l’idée que nous ne faisons pas d’un âne un cheval de course. Les centaines de milliers de vues ne reposent pas que sur des techniques, mon taf offre plus de visibilité mais si les gens ne sont pas intéressés, j’aurais beau mettre mes tripes sur la table dixit Céline, ça ne décollera pas. Le talent, les gens, le talent…

Un projet est en train de voir le jour

Je ne vais pas m’arrêter là, un projet basé sur l’entraide, la solidarité  et la créativité est en cours de finalisation, j’espère avoir votre soutien car j’ai besoin de vous tous et un jour peut-être faire de Jackie Chun un Christophe plus vrai que nature car j’aurais réussi à aider vraiment les gens qui en ont le plus besoin et peut-être changer un tout petit peu les règles. Je n’existe que pour ça que voulez-vous… J’espère que quelque part un truc résonne aussi en vous.

Bisous et bonne année.

 

D'autres conseils vous intéressent ?

Abonnez-vous au blog et bénéficiez d'articles exclusifs

2 Comments

  1. Bien sur que l’on suivra ton projet et qu’on le soutiendra.
    Ya pas que des cons sur le net, il y a pire, il y a nous!

    Bonne année a Toi et surtout a ton fils 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*