Journal d’un SEO #4

Je devrais refaire mon site…

Il est moche. Mais on va parler efficience seo aujourd’hui.

Ci-dessous, un texte de LFC adapté et massacré pour la circonstance. (Truc chiant, tu peux aller directement au titre du paragraphe suivant.)

On en avait déjà vu nous des sites bien sûr, et des beaux encore, et des blogs et des fameux mêmes. Mais chez nous, n’est-ce pas, ils sont couchés nos sites, sur le recoin d’une table ou au détour d’une crise de “je dois me faire un site pro”, ils s’allongent sur le paysage web, ils attendent le voyageur, tandis que celles-la les plateformes à l’américaine, elles ne se pâment pas, non, elles se tiennent bien raides, là, pas baisantes du tout, raides à faire peur.

Titre du paragraphe suivant

J’ai longtemps voulu faire un blog pour les noobs. Mais il n’y a que les seo qui me lisent. Mais je m’adresse avant tout aux petits SEO, qu’on se le dise. Les gens qui n’ont pas trop de moyens…

Récemment, on m’a dit que le SEO ne servait à rien si tu rankais mais ne rentabilisais pas. C’est entièrement vrai.

Mais une fois que je ranke, je suis content. Je me dis tiens ! Ce test a marché. Tiens ! Si je changeais ça ou ça. Et puis hop je passe à un autre site, ou j’aide quelqu’un. Je laisse donc couler.

Le SEO, je ne l’ai jamais vu comme un business mais comme un moyen. Un moyen de pouvoir utiliser son cerveau, pas de techniques compliquées… et de se dire à la fin, “ne pas monter bien haut peut-être mais tout seul” contre un robot.

Quelques liens sur mes spots, 1 ou 2 chez un pote et j’attends, je scrute ahrefs, wmt… J’attends le signe pour attaquer mes mots clés.

Je parle de blog “rentable”

Je n’étudie pas le mot clé. Je vais sur les sites US et je pompe le marché qu’ils visent. Ca c’est la première étape. Je ne dis pas que c’est la meilleure…

Pour lancer un blog (quand on est nul en technique comme moi) c’est facile, softaculous, let’s encrypt, un thème gratuit ou payant, un plugin SEO. Optimisation du thème. C’est fini.

Mais le plus dur commence ici.

Produire le contenu. Ecrire ou plutôt adapter des textes est la partie la plus pénible, la plus fastidieuse.

Si vous pompez des textes US, un coup de translate ne suffit pas (pour moi en tout cas)

En fait c’est plus la matière brute que je vais chercher, une base. Les américains sont très forts en marketing, en réseaux sociaux, pour ça, ce sont les meilleurs.

Mais en SEO in text… Je pense vraiment que les SEO français sont les meilleurs au monde. Aux USA, on attaque pas le mot clé, aucune connaissance de sémantique, aucun glissement, un maillage interne déficient. C’est assez ouf.

Copier/coller, c’est aller droit à l’échec. Il faut donc tout réadapter.

Pourquoi aux USA mais pas en France ?

Parce qu’il y a une règle que je m’applique. On ne pique pas aux FR. On peut se réadapter un paragraphe ou deux, dilués dans une page complète, mais pas plus. On peut le voir de toute façon, rien qu’en regardant les SERPS. Ca plagie très peu le concurrent. Ca essaye de piquer la requête oui, mais c’est le jeu.

Donc les USA est la cible. De toute façon, on fait tous comme ça dans le blogging, mais on le fait souvent mal.

Même en étudiant les mots clés, avec tous les outils que vous voulez. Il y a LA chose essentielle que ces tools ne vous donnent pas: l’intention de recherche.

Les tools c’est chouette pour la compétition. On peut voir la tendance actuelle, travailler la sémantique. On a les moyens, on peut acheter du lien ou produire du contenu pour entrer dans la bataille, impec.

Par contre, pour les petits, c’est pas du tout la même. On ne peut pas lutter. Le temps d’arriver, c’est mort.

On peut trouver des marchés, mais ça prend beaucoup, beaucoup de temps.

Donc, il faut aller chercher l’intention de recherche prochaine. Et l’intention se trouve souvent aux USA. J’ai constaté qu’il y a un décalage d’environ 6 mois à une année, entre le fait qu’une intention arrive aux USA et qu’elle débarque en France.

Vous pouvez avoir des intentions de recherche franco/françaises, avec un buzz à la tv, mais ça s’arrête souvent là.

Les textes et surtout les h1 des sites américains sont une mine d’or pour connaitre les futures tendances.

Par contre, c’est là où ça se corse, il faut réadapter le titre.

Les américains font souvent ça : 10 moyens de pouvoir acheter un appartement en Inde sans se déplacer.

Des titres à rallonge…

Pour la France, faut voir le truc diffèremment, nous avons de grosses différences sociologiques.

Déjà le français veut connaitre l’issu de l’article avec les deux premiers mots du titre.

Je vais faire : Acheter en ligne un appartement en Inde, 10 raisons

(les “10 raisons”, je l’ai rajoute pour diluer un peu, et pouvoir me placer, je vais devoir fermer la parenthèse car je vais t’expliquer en fait).

Dans : “Acheter en ligne un appartement en Inde” il y trop de parasitage de forts keywords.

  • Acheter en ligne
  • Acheter appartement Inde
  • Appartement en Inde
  • Etc…

Les gros sites avec leur trust, vont ranker avec une de leur page un peu dans la thema.

Y’a qu’à voir : https://www.google.fr/search?q=acheter+en+ligne+appartement+en+inde

Donc ! On cherche l’intention mais on dilue si la requête est trop ramassée.

Bien sûr… Peut-être que cette tendance n’arrivera jamais en France ou ne sera pas porteuse. Mais si vous en chopez une bankable, votre blog deviendra rentable très rapidement (1 an). Rentable… Attention ! Ca veut dire, rembourser le ndd, l’hebergement, le temps passé. Si votre blog rapporte 50 balles par mois, il est rentable. Sur un an, ça fait 600 balles. Et un site se thématise et se niche très rapidement quand de nouvelles “match” requêtes arrivent. Donc, les nouveaux articles se placeront plus vite.

Voila, mon article sur l’efficience se termine.

Il y d’autres techniques évidemment, mais bon, ça c’est surement pas la meilleure mais c’est l’une des miennes…

Mais c’est vrai, j’ai taillé dans le gras grave, j’ai posé cet article en 10 minutes… Je dois faire le ménage, et j’ai pas rangé les courses d’hier. J’ai des drôle de priorités quand même…

(Correction des possibles fautes à venir)

 

2 Commentaires
  • Cette article est une mine d’or ?

    J’avais remarquer avec les vidéos YouTube le décalage des tendances … Mais le reste ? Bon, j’ai pas tout compris parce que j’applique ce que je lis en seo au p’tit bonheur la chance (ce qui me réussit, mais c’pas ça du tout hein ahah), mais j’vais mettre de côté pour rechercher ce que j’ai pas compris parce que j’suis sûre d’apprendre plein de truc.

    Merci du partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *