Journal d’un seo #6

Ca faisait un bail, en même temps, voila quoi.

Bref !

Ca va ?

Et moi qui voulait quitter le seo, apprécier que les mouettes me fassent caca dessus et être ravi de payer un coca aussi cher qu’un touriste américain à claquettes Armani, ben non… J’ai beaucoup regardé. (Oui Greg, je ne t’oublie pas pour la refonte de Jtgeek.com, toi-même tu sais), pas grand chose change… tu fais un blog, tu le remplis de 60 articles et t’attends, au moins une pige avant de savoir si tu as bien taffé. Ou alors tu bourrines en contenu et tu peux taper une ou deux requêtes sympas, mais faut taffer cher.

Sinon, le coup des bls qui boostent à mort ultra rapidement, j’y crois pas une seconde. J’ai eu des gros backlinks sur mes spots, notamment offerts par Patrice de Sitepénalisé et pour ceux qui le connaissent un peu dans le SEO, ils savent très bien que c’est du lourd. Et ben ça prend beaucoup plus de temps qu’avant. Il y a 5 ans, avec un seul de ces bls, je défonçais la concurrence, aujourd’hui, il y a simplement un premier indicateur de trust (je parle pas du trustflow, je m’en branle de ce truc, tu peux en faire ce que tu veux).

Donc ton bl ultra puissant qui déplace des montagnes, montre le moi d’abord et dis moi que t’as pas touché au site… C’est ce genre de marketing seo qui m’énerve. De toute façon tout le marketing seo m’énerve.

En fait je sais ! Pour moi le seo n’est pas à vendre. Le seo est un truc perso comme une brosse à dents. Si tu es seo, tu délègues la gestion des expéditions ou tu as investi sur les bons chevaux, ou tu entretiens ton réseau de sites. Tu ne vends pas de SEO. Vendre du SEO est un bonus pas un métier. Vendre du SEO permet de réinvestir dans ses projets.

Si tu es SEO, tu n’as pas à être payé par ceux qui ne le sont pas. C’est illogique. C’est un peu comme si tu étais célibataire, relooker professionnel type beau gosse, et que tu devais relooker un gars qui ne ressemble à rien, afin qu’il séduise la super meuf canon de la fin. Ben non mec, je te relooke pas ! File moi direct son tel, blaireau !

Il m’a fallu 15 ans pour comprendre ça… perds moins de temps, hein…

Bon… on parle seo vite fait ?

C’est la revanche des SEO! Certains vont se plaindre qu’il y a trop de made for Amazon, mais punaise… Il était temps que les SEO se fassent de l’oseille. Combien d’années à se prostituer pour des clopinettes… ? Il était temps. Donc vive les mfa. Qu’Amazon détienne le marché, que c’est pas bien blabla, on s’en fout, les autres n’ont qu’à proposer des outils utilisables.

Pourquoi je râle là…

Donc, pour en revenir aux backlinks, leur puissance est de moins en moins évidente. Ils poussent beaucoup moins qu’avant, le contenu est vraiment roi. Avec 30 bls, on peut taper haut, un truc encore improbable il y a deux ans.

Et le problème c’est le contenu. Maintenant, c’est la course au pavé. Les MFA nous font un mix des notices de lave-vaisselles, de Marc Levy avec une loghorrée de la longueur de Guerre et paix.

Tu scrolles tellement, que tu chopes une tendinite aux phalanges.

A cela, tu ajoutes les box Amazon brut de décoffrage et tu as des guides ultra chiants comme une chambre d’hosto ouzbeque.

Mais, ça pue l’update de Google, ça sent la fin de ce genre de site. Je dis pas aujourd’hui mais d’ici 1 à 2 ans, c’est mort.

Ce qui va les tuer c’est le TDR, le taux de rebond. Les utilisateurs ont pris l’habitude d’aller directement aux box Amazon, le temps de lecture baisse, les gens cliquent sur l’image “voir sur amazon” et ne reviennent plus jamais.

C’est pour ça que dès aujourd’hui, il faut penser au branding des meilleurs sites de ce genre. Même les plus fournis sont en mode jetable. Il faudra garder le visiteur, Après, il y aussi la visite directe qui compte.

La visite directe est toujours un indicateur de bon branding.

Donc les MFAïstes, il faudra surement que vous animiez un peu tout ça. La version Doctissimo du pauvre ne va pas durer.

Qu’est-ce que je peux dire d’autre ?

Que la longue traine n’a jamais été aussi puissante ?

Les internautes connaissent vraiment Internet à présent, ils n’hésitent pas à taper des recherches beaucoup plus avancées. C’est pour ça que les petits ont leur chance de se démarquer.

Parlons de Youtube un peu ?

J’ai créé une technique, il y a 4 ans je crois, pour gagner des vues et des abonnés. Le truc a superbement marché pour certains (dédicace à celui qui n’ose plus m’appeler, tellement ça fait longtemps, t’es con fais-le). Cette technique fonctionne encore sur les chaines actives, ça fait plaisir. Mais des trucs ont changé. Le moteur Youtube prend certains des paramètres Google qu’il ne prenait pas en compte avant. La catégorisation est un peu “décloisonnée”. En gros, tu peux être très bien placé dans le gaming dans la catégorie people et surtout dans Google. Autre fait intéressant, le titre de la vidéo doit être beaucoup plus près des requêtes Google. Ca sent une fusion prochaine tout ça.

En gros, il faudra vous mettre à la vidéo un jour. Parce que sur FB, vous avez trainé à mort…. “Moua j’aime pas Facebook blabla”, résultat, les marketeux ont tout pris, alors que techniquement on leur met grave la misère. Il y a un déficit chez les SEO avec les réseaux sociaux, c’est ouf. C’est pas le coeur du métier c’est vrai, mais les seo devraient être les maitres du web. Merde…

Je me casse, je dois encore devenir SEO, tout reste à faire.

Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *