Journal d’un SEO #7

“L’important ce n’est pas d’aller vers les gens mais de leur donner quelque chose”. C’est pas de moi c’est de Brel, j’écoute une interview en fond.

Ca, c’est pour l’ambiance.

Tu vois là, j’arrive au moment de l’article où je me dis que je dois te tenir en haleine style tu vas apprendre un tips seo de premier ordre, ou t’inviter à continuer avec moi dans mes délires. Mais ce qui est paradoxal, c’est qu’en même temps j’en ai rien à foutre. Oui, c’est du total ego trip en fait et c’est de cet ego trip dont on va parler.

Attention, Jackie Chun en mode développement personnel, comment faire un blog rentable… non…enlève “rentable”.

Les gars, les filles, je vais vous parler là du sujet tabou absolu du créateur de contenu : le désespoir.

Vous savez le web c’est ma passion et le seo un sacerdoce philosophique, mais le seo signifie aussi “patience” et je suis un grand impatient, je dirais même maladif sur le web. Cette maladie les amis, beaucoup d’entre-vous ont la même. On fait un site, on y met une vingtaine d’articles dictés par notre éphémère inspiration, on optimise le site, on gratte des bls chez les potes en leur disant que cette fois c’est la bonne ! Qu’on tient un truc ! On attend, on regarde les stats jetpack ou analytics et on chiale.

Tout s’effondre. Et quand tout s’effondre, c’est relou. Parce que lorsque l’on croit à un projet de site, tout suit dans la tête. L’argent va rentrer, on va pouvoir avoir de vrais projets, et pourquoi pas se casser de ce pays de ouf. On se voit les pieds dans l’eau avec des bombes nous servant des margaritas avec un sourire de guide touristique bac +4 version escort. On aide notre famille, on leur achète des trucs… Bref, on s’enflamme.

Ne me dis pas le contraire, au moins une fois tu t’es enflammé.

Bref, tu laisses tomber le site, en le recyclant en site de communiqués de presse ou tu fais une 301 vers un autre projet tout aussi “super cool prometteur”.

Mais si tu n’as pas fait de 301… Et même si tu éprouves de la répulsion à renouveler le ndd mais que tu te dis que “bordel de merde, j’ai investi de l’oseille quand même dedans”, les miracles existent, je te jure.

L’autre fois, j’ouvre un vieux spot à un ami qui me demandait si je pouvais lui faire un bl depuis un de mes spots fantômes.

Je lui en ouvre un, un droppé à 20 balles sur 4x. Le truc j’y croyais plus, 20 bls, 5 articles dedans, 5 bls sortant, la purge quoi tu vois.

Et l’amigo check quand même et me dit “mais mec t’as une sacrée positions zero là !”

En fait, le site se tapait 20 visites par jour. Oui, si tu sais de quoi je parle c’est énorme…

Mais moi cher lecteur, je checkais plus rien depuis au moins 2 ans !

Et donc, j’ai fait le tour de mes autres spots fantômes et là, bah, c’était pas le seul à ranker ! Mon petit réseau de merde ranke sur des bonnes requêtes (la plupart sont improbables, hors théma). Du coup me voila reparti dans des trucs qui finiront les pieds dans l’eau, cette fois c’est sûr !

Bon j’arrête le délire mais vérifie tes sites fantômes, on ne sait jamais. Et dis moi si t’en as un qui te redonne de l’espoir, histoire que je te gratte un bl. C’est Brel qui dit qu’il faut donner hein… pour replacer le contexte.

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *