Nettoyage des urls, Search Console, Pages 410 et positionnement

D’habitude, pour les noms de domaine avec un vécu, je peux procéder de 3 façons avec WordPress  :

  1. Avec le plugin 404 to 301, pour ne pas m’embêter avec les redirections des anciennes urls. (Mais bon, un site sans 404, c’est pas super)
  2. Avec le plugin Redirection, pour m’embêter avec les redirections vers des pages similaires. (Je n’ai jamais été bluffé par cette méthode)
  3. Lorsque cela vaut le coup, je peux aussi reconstruire une page en reprenant les anciennes urls. (Pas bluffé avec cette méthode non plus pourtant c’est celle qui semble la plus propre).

Tour ça avec plus ou moins de succès selon le nom de domaine.

Pour le nom de domaine que j’essaye de remettre sur pattes, j’ai testé une 4ème méthode qui consiste à supprimer les anciennes urls dans Google. C’est un nom de domaine dans le high tech, qui me servait de CP à la base avec une puissance de frappe assez impressionnante. Puis ce Ndd a servi de boutique Prestashop pour des coques de téléphones, donc pas très loin de la théma tech originelle.

Vu que j’ai décidé de repartir sur de bonnes base et que Prestashop est un poison avec ses multiples urls avec paramètres (et duplicate content) qui s’indexent, j’ai donc décidé de supprimer le rebut.

Avant de continuer dans les palabres, voila les résultats :

Au 25 octobre de mémoire, il y avait près de 1100 urls indexées, aujourd’hui, le 14 novembre, il en reste 65 dans le Search Google. C’est bien mais ma façon de procéder est sans doute l’une des plus reloues.

Ma technique reloue pour désindexer les urls dans Google en 4 étapes

  1. J’ai installé le plugin 410 for WordPress,
  2. Utilisé un plugin Chrome (pour envoyer les urls à supprimer dans la Search Console) dont je parle un peu ici : https://jackiechun.com/journal-dun-seo-5-je-relance-un-ndd-expire-et-epuise/
  3. Supprimé les erreurs de crawl dans la Search Console.
  4. Créé des pages de contenu à raison d’une ou deux par jour.

Tous les jours, de nouvelles urls en 404 arrivaient dans le tableau de bord du plugin 410 for WordPress (encore aujourd’hui), parfois 4 ou 5 fois par jour, il fallait alors que je valide les urls (en masse je vous rassure) pour les passer en 410.

Bien entendu, les urls qui remontent dans ce plugin, ne sont pas toutes indexées par Google, mais le risque de les voir remonter tôt ou tard n’est pas à exclure. Car oui, même si vous désindexez toutes les urls visibles dans Google, d’autres (qui devaient se trouver dans une sorte de purgatoire du moteur de recherche) apparaissent.

C’est alors une sorte de course effrénée contre ce système qui commence.

Pour le point n°2, il n’est pas possible de supprimer totalement les urls, la Search Console affirme bien qu’il s’agit de les masquer temporairement. C’est pour ça que la redirection vers une page 410 peut dans l’absolu être intéressante, puisque l’entête de cette page indique qu’elle est définitivement effacée du site. Une 404 n’a pas tout à fait ce rôle, le doute que l’url soit réactivée est possible, donc théoriquement, la 404 restera plus longtemps dans Google.

En 3 semaines, j’ai épuré le Search vers mon site, c’est cool… Mais, il y a un gros MAIS

Le crawl des nouvelles pages est ultra faiblard. Comme si en “réparant” le site et en l’indiquant à Google, celui-ci était filtré à la limite de la paralysie.

Sur la quarantaine de pages de contenu, je dois avoir maxi 5 visites Google par jour pour le site en entier, soit autant voir moins qu’avec un site neuf, sans passé.

Je ne suis pas (plus) habitué à avoir d’aussi mauvais résultats. Certains me dirons que cela vient peut-être du contenu qui n’est pas optimisé, que je n’ai pas assez fignolé les nouvelles pages. Je n’y crois pas. A raison d’un minimum de 600 mots par page de contenu, je devrais avoir avec un ndd droppé, environ 15 visites même “random”.

Pour booster un peu GG et vu que le site ne rankait pas du tout, même sur des expressions “faciles”, j’ai donc décidé de changer les urls des nouvelles pages, pour forcer un nouveau crawl. Pour cela, j’ai juste viré le / de la fin des urls.

Résultat, même si les redirections 301 sont effectives après changement des urls, je me retrouve parfois avec 2 urls indexées pour le même contenu. Cela peut arriver oui, sauf que les doublons sont encore visibles après une semaine. C’est un grand signe d’un crawl faible.

Je suis confiant pour la suite mais le résultat de ce test est qu’en voulant aider Google afin qu’il économise de la ressource (en signifiant les pages à supprimer de son moteur + les 410), l’effet inverse se produit : Google n’a pas envie d’aider mon site.

J’ai l’impression qu’en supprimant les urls, on alerte Google que les résultats dans les SERPS est moins nécessaire.

Je répare le site GG, donc tu peux ne pas le faire ranker quelques temps.

C’est ma conclusion de ce nettoyage.

Et si c’était à refaire ?

En 3 semaines environ, toutes les urls 404 ont été virées de Google, la dernière (une remontée du purgatoire) date d’il y a 4 jours. Donc, c’est une réussite.

Ce que je pense de la 410 ?

Je n’en pense pas grand chose, si ce n’est qu’elle est un peu surcotée car apparemment, c’est le “supprimer une url” dans la Search Console qui m’a donné ces résultats. J’attends de voir pour les crawls qui vont suivre mais pour l’instant 404 Vs 410 même combat.

J’ai conjointement créé du contenu, est-ce que j’aurais dû le faire ?

Pour cette question, j’ai un doute car même si elles prennent de l’âge, les pages de contenu sont gelées pour l’instant. Evidemment, j’ai fait quelques liens, mais bon, vous savez le temps qu’il faut pour que le backlink soit pris en compte dans le calcul du positionnement.

Google n’a apparemment pas “envie” de faire ranker un site en régénération. A moins qu’il n’aime pas ma gueule…

Pour l’instant hein !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *