Quel est le prix d’un backlink ?

Tout d’abord, le sujet de cet article n’est pas symbole de vérité. Il est uniquement tiré de mon expérience de référenceur qui n’a pas vocation de prétendre à faire autorité.

Lorsque l’on pense référencement, nous sommes obligés de penser à linking. Et qui dit linking dit backlink et qui dit lien retour… dit prix.

Alors évidemment, pour les plus aguerris des netlinkers, il n’y a pas besoin de dépenser beaucoup d’argent pour trouver des liens, et des bons. Avec un peu de débrouille, on peut se faire un référencement gratuit ou à pas cher qui peut être efficace.

Mais ! Le référencement gratuit a ses limites.

tarif netlinking achat backlink netlinking gratuit annuaire backlink obtenir des backlinks gratuits

Mais comment donc évaluer le prix d’un lien ?

C’est compliqué…

Certains prennent comme appui Majestic seo… Ok… Je suis sceptique à ce niveau, car c’est facilement manipulable.

Mais qu’en est-il alors des sites avec des trustflow pas terribles qui pointent en tête sur des requêtes de ouf comme des cyclistes sous epo ? Dur dur hein…?

Un backlink a 20€ est il forcément mauvais ?

La réponse est évidemment non, sachant que certains ne savent pas évaluer leurs sites et que par peur de louper une vente, sortent un prix bas au pif. Par ailleurs, un prix bas ne veut pas dire que le site n’enverra pas de jus. Tout dépend du crawl, du positionnement de certaines pages, d’un bon link sculpting et d’un coup de chance. (Oui Google a ses chouchous, allez savoir pourquoi).

Le prix d’un backlink à 300€ ou plus est-il toujours justifié ?

Tout comme les backlinks pas chers qui mériteraient d’être revus à la hausse, un prix dépassant les 300€ ne se justifie pas toujours, tant le linkjuice peut manquer de vitamines. J’ai testé les backlinks chers sur des sites connus avec des branding très puissants. Hé bien, ça n’a pas toujours l’effet escompté, pire (je pense) cela peut pénaliser une campagne de référencement.

Pourquoi ?

Car un site site sorti de nulle part qui bénéficie soudainement d’un gros lien est susceptible d’être douteux donc sous surveillance (aucune affirmation, juste un avis). Si vous avez dépensé tout votre budget linking dans 2 ou 3 liens et qu’à coté vous compensez le manque d’argent avec l’achat de backlinks pas chers sur des sites de communiqués de presse classiques (spammy en gros) avec peu de valeur ajoutée, le boost peut être retardé. Une certaine cohérence doit être respectée.

Il faut qu’une campagne de linking soit en adéquation avec le site même. Comment un site avec un contenu famélique (20 ou 30 articles) peut soudainement bénéficier de l’appui d’un mastodonte ? Surtout si l’article linké ne fait pas vraiment l’actualité ou n’apporte rien de nouveau ?

L’important n’est pas le prix d’un backlink mais sa rareté

C’est là où le netlinker intervient. Trouver des liens rares peut vraiment faire la différence. Un lien sur un profil de forum peut valoir de l’or. Un backlink récupéré sur le blog de ma tata minouche qui fait des illustrations en pps sur un réseau de blog mutualisé peut l’être aussi. L’important est de se différencier des autres campagnes de netlinking tout en gardant à l’esprit que le social a une part prépondérante dans le référencement d’aujourd’hui. Un site avec peu de liens, un trustflow au ras des pâquerettes peut en un clin d’oeil vous envoyer du trafic direct de haute qualité si il est bien socialisé (fb, twitter etc). Et le trafic compte aussi…

Un conseil sur les liens en passant

Tout d’abord, ne faites pas n’importe quoi avec le choix de vos articles à linker. Ce n’est pas parce que vous avez un article d’une longueur digne d’un texte de Lautréamont que celui-ci vaut le coup d’être mis en avant.

Je vous donne un exemple concret :

J’ai fait une page sur “référencement gratuit“. Cette page, il me semble, n’offre rien de nouveau, est très standard, bref n’a pas vraiment d’intérêt (cette page ne fait qu’office de base sémantique obligatoire pour un site sur le seo). Donc, pour ma part, c’est une page qui ne mérite pas une campagne de netlinking payante.

Pourquoi ?

Admettons que je veuille pousser cette page et que j’investisse un paquet d’argent et que miraculeusement, elle arrive en page 1 de Google… Qu’en sera-t-il du taux de rebond ? Les visiteurs seront-ils intéressés ? Ou partiront-ils aussi vite qu’ils sont arrivés ? La question se pose car plus le taux de rebond est important pour ce genre de page et plus la stabilité de son positionnement est fragile. Vous voyez ce que je veux dire ?

Comment bien commencer son référencement ?

Tout d’abord en réfléchissant bien au contenu du site et à ne pas linker n’importe quelle page (sauf si vous avez le budget évidemment). Commencez par tester l’intérêt de vos articles auprès des visiteurs des réseaux sociaux et agissez en conséquence en commençant par petit.

Conseil jardinage : Pour bien faire pousser une plante, arrosez-là selon ses besoins et respectez son rythme.

Comment évaluer le budget pour mon netlinking ?

Evaluer le budget pour son netlinkg n’est pas évident surtout quand on ne sait pas où diriger les dépenses et que l’on ne maitrise pas le sujet. Mais pas que ! Il faut aussi trouver des backlinks adaptés à votre site, à vos différents contenus. Pour une boutique en ligne par exemple, le choix des backlinks n’auront pas les mêmes critères de sélection qu’un site d’actualités.

A budget égal vaut-il mieux dépenser vite ou plus étalé ?

Une campagne de référencement est plus pérenne lorsqu’elle est étalée dans le temps. Si vous faites 10 backlinks en une journée, ils auront moins d’effet que si ils sont répartis en 6 mois. Pour quelle raison ? Théoriquement, un nombre élevé de backlinks en peu de temps indiquerait (selon moi) que le sujet est d’actualité, mais l’actualité a une espérance de vie courte. Tout comme le boost du site… Il vaut mieux donc, investir sur le long terme et étaler son budget en le modulant selon les besoins.

Je pourrais continuer des heures, tant le sujet du netlinking est vaste. Mais j’arrive aux 1000 mots et vous êtes déjà lassé de lire, pas vrai ?

(Pour me contacter, c’est en bas à droite)

Bon référencement à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *